Le adieu à Atthis: dernier poème...

ahidalgodegik1967



J’écris ces mots

que je répands devant le vent

pour oublier ses après-midi

de jeunesse et de vertige...

Ce sont les derniers vers

que j'écrirai pour ses yeux,

bien qu'elle ne les lira probablement pas…

Le charme de temps arrêté

n'a plus d'importance,

parce que le présent et la mort

sont revenus ensemble,

et mon sourire impuissant

s'est habitué à ne pas la voir…

Je ne vais pas parler de l'air,

ni de ses discussions vides,

je ne me souviens que du vent

quand il soufflait en mer…

Je ne vais pas parler de rien

parce que je me souviens de tout

aussi proche que le vent,

et je dois tout oublier

pour vivre paisiblement…

 

Indifférent à tout,

comme les beaux peupliers,

je réussirai à l'oublier

et je déchirerai ses pages…

Tous ces moments seront perdus

dans le temps comme des larmes dans la pluie…

  • Autor: ahidalgodegik1967 (Offline Offline)
  • Publicado: 3 de marzo de 2023 a las 10:30
  • Categoría: Sin clasificar
  • Lecturas: 33


Para poder comentar y calificar este poema, debes estar registrad@. Regístrate aquí o si ya estás registrad@, logueate aquí.